vendredi 9 janvier 2015

Assurance multirisques habitation : souscrire le bon contrat

Incendie, dégâts des eaux, catastrophes naturelles, vols… Que vous soyez locataire, propriétaire occupant ou propriétaire bailleur, vous devez être assuré contre les risques liés à votre habitation. Voici donc un rappel pratique des points essentiels qu’il faut examiner avant de signer une assurance multirisques habitation correspondant à vos attentes et à vos besoins.

 

Assurance multirisque habitation : souscrire le bon contrat


  • Regardez de très près les risques couverts par le contrat

Il y a en premier lieu les dégâts qui ne sont pas de votre ressort : une infiltration due à la plomberie de vos voisins ou un cambriolage, par exemple. Outre ces accidents, il peut également arriver que vous-même ou un membre de votre famille soyez à l’origine d’un dégât. Les contrats incluent donc généralement une garantie responsabilité civile, qui couvre les tierces personnes d’un dégât dont vous êtes responsable. Certaines options offrent même des garanties étendues, telles qu’une protection juridique, les dommages causés aux appareils électriques ou encore à votre cave à vin !

N’hésitez donc pas à interroger votre assureur sur ces diverses possibilités.


  • Optez pour un contrat correspondant à votre situation

Si vous êtes locataire de votre bien, vous devez impérativement souscrire une assurance  responsabilité civile en cas de dommages pouvant toucher l’ensemble de l’immeuble : dégâts des eaux, incendie… Même si cela n’est pas obligatoire, il est recommandé en complément d’assurer vos biens propres (mobilier, bijoux…).

Si vous êtes copropriétaire occupant, pensez à souscrire une assurance collective pour les parties communes de l’immeuble en complément de votre assurance multirisques habitation.

Si vous possédez un logement que vous mettez en location
, n’oubliez pas d’assurer votre responsabilité civile contre d’éventuels dommages causés au tiers.

Dans tous les cas, veillez à assurer vos biens à leur juste valeur (bijoux, électroménager, mobilier…) sans les sous-estimer : une bonne assurance est un contrat qui optimise le remboursement des objets volés ou détruits.



  • Portez une attention particulière aux  franchises

La franchise est la somme qui restera à votre charge en cas de sinistre. Si un contrat d’assurance vous semble particulièrement attractif, vérifiez qu’il ne cache pas de franchises exorbitantes.

Faites attention aussi au mode de remboursement qui peut tenir compte soit de la « valeur à neuf » de vos biens soit de leur « vétusté ». Dans ce cas, les remboursements seront moindres en cas de sinistre… mais vos cotisations seront plus faibles.
A vous de choisir en connaissance de cause !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Laissez vos commentaires sur le Blog Belvia Immobilier