mercredi 3 avril 2013

Ce qu’il faut savoir sur la colocation !


La colocation est une bonne option pour ceux qui souhaitent trouver une location moins chère. En plein essor, c’est un phénomène pratique pour décrocher un plus grand logement à un loyer raisonnable. D’après une étude TNS-SOFRES publiée en 2010, 73% des 16/25 ans connaissaient d’ailleurs quelqu’un au sein de leur entourage qui vit ou a vécu en colocation.
Mais une colocation réussie dépend beaucoup de chacun des colocataires. Voici quelques conseils pour que votre colocation se passe bien !


  • Les principes de la colocation


Le comportement de l’un des colocataires affecte la location de tous. Si l’un des colocataires ne paye pas sa part du loyer ou déménage, les autres colocataires devront payer l’intégralité du loyer au propriétaire.

  • Le contrat de location


Le bail est établi entre le propriétaire et chacun des colocataires individuellement. A noter que de nombreux propriétaires exigent une clause de solidarité au contrat de location. Elle implique notamment que chaque colocataire soit solidaire des autres.

  • Le paiement du loyer

- Le loyer peut ou non être équitablement partagé sans l’accord de votre bailleur.   
- Le colocataire est indépendamment lié au propriétaire.
- L'équité du paiement du loyer ne concernant pas le propriétaire, c'est un accord qui doit être conclu entre les colocataires.


En cas de départ, vous restez juridiquement redevable de votre part de loyer jusqu’à la fin du bail. Si une personne s’est portée caution pour vous, elle reste également engagée.
Il est donc important de revoir la répartition du loyer avec les autres membres de la colocation lors du départ.

  • Les aides au logement


La Caisse des Allocations Familiales attribue des aides au logement selon votre situation.
Pour cela, chaque colocataire doit remplir une demande auprès de la CAF. Votre aide sera calculée sur la base de vos ressources et du loyer global, divisé par le nombre de colocataires.

  • En cas d'arrivée de nouveaux locataires

- Leurs noms peuvent être rajoutés sur le contrat de location.
- Le bail peut être à nouveau établi.
- Les colocataires figurant sur le bail peuvent faire une demande d'allocation auprès de l'organisme social.





Alors, tenté par l’aventure ? Consultez nos offres de location près de chez vous.

1 commentaire:

  1. Bonjour,
    Savez-vous lorsqu'il n'y a pas de clause de solidarité si il est possible de se protéger d'un colocataire mauvais payeur ? Je suis en colocation depuis longtemps et je ne me suis jamais retrouvé dans cette situation, mais la lecture de votre article m'a fait m'interroger.

    RépondreSupprimer

Laissez vos commentaires sur le Blog Belvia Immobilier