jeudi 14 mars 2013

Rachat de crédits, c’est le moment !

On vous parlait ici même en décembre d’un taux moyen du crédit immobilier historiquement bas, à 3,23% (hors assurance). Et bien la baisse se poursuit : en février, ce taux moyen est descendu jusqu’à 3,13%. L’occasion de se poser sérieusement la question du rachat de prêt, ce type de rachats représentant à ce titre désormais plus de 20% des crédits immobiliers distribués en France. Mais attention à avoir toutes les clefs en main avant de se lancer, pour s’assurer de bien faire des économies.

Des frais à ne pas négliger

Un rachat de prêt par une autre banque que la vôtre implique souvent des indemnités de remboursement anticipé de votre ancien crédit, dont le montant figure dans votre contrat initial. La loi en fixe cependant le montant maximum à 3 % du capital restant dû. Vous devrez aussi régler des frais de garantie (1 à 2% du montant emprunté) et des frais de dossier (500 à 800 euros) pour le nouveau prêt.

Passez votre tour si…

De façon générale, mais à étudier au cas par cas, pour que le rachat du prêt soit véritablement intéressant, il est crucial que :
  • l’écart entre l’ancien et le nouveau taux soit supérieur à 1 point
  • la durée restante du prêt excède la durée écoulée, les intérêts allant en diminuant au fil des mensualités
  • le montant du capital restant dû dépasse les 50.000 euros.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Laissez vos commentaires sur le Blog Belvia Immobilier